Chambre premium

La suite Premium est une merveille architecturale imaginée par le cabinet Durbach Bloch, spécialiste du genre. Construite à même la falaise de la Pointe du Conguel, elle relève d’un prodige

premium rooms

conceptuel tant, lorsqu’on aperçoit ses vitraux depuis le pont d’un navire en contrebas, on la dirait faire partie du paysage depuis la nuit des temps. Pour y accéder, les architectes de Durbach Bloch se sont révélés encore plus imaginatifs puisque, outre l’ascenseur qui fait la navette depuis le hall principal de l’hôtel (généralement utilisé par le personnel d’entretien), ils ont pensé établir le long de la roche de grès une navette transparente semblable à un téléphérique qui coulisse jusqu’à la terrasse de la suite tout en offrant un panorama unique sur l’Atlantique (les jours de pluie et d’orage sont sans doute les plus spectaculaires, avec la mer déchaînée qui rugit sous nos pieds). Les pièces constitutives de la suite elles-mêmes ont été dessinées en suivant le relief si particulier de la roche naturelle. Plus de 90 tonnes de roches diverses ont dû être extraites pour parvenir à créer ce joyau architectural qui ne manque pas d’attirer les curieux par centaines en haute saison. L’appartement comprend deux étages, dont un atelier de peinture exposant des artefacts du peintre Gauguin, trois chambres, deux salles de bain, une salle de jeu aquatique (dont une superbe piscine emménagée dans la roche et parcourue de toboggans naturels) et une bibliothèque comptant de prestigieux ouvrages faisant le récit des vieilles légendes celtes. Les contours du bâtiment principal, tout de bleu et de blanc vêtus, rendent hommage aux pittoresques bâtisses de l’île de Santorini en Grèce et comprennent des matériaux directement importés du village d’Oia dont est originaire le propriétaire des lieux. Les deux salles de bains, construites sur le même modèle, expriment un luxe très éthéré et offrent une vue spectaculaire sur l’océan (elles sont toutes deux réparties de chaque côté de la villa, à l’étage supérieur). Irriguées d’eau de pluie, elles tirent le maximum de leur environnement afin de livrer un résultat luxueux mais dénué de la moindre fioriture.

La chambre de maître se situe elle aussi au deuxième étage: vaste, lumineuse, agrémentée de plusieurs balcons offrant des vues à couper le souffle, elle a le don de pousser ses dormeurs au péché de grasse matinée. Les trois autres chambres sont réparties en trident descendant autour du rez de chaussée; la plus basse s’avére particulièrement spectaculaire puisqu’il n’est pas rare de se voir éclabousser de gouttes d’eau saline depuis les abords de son balcon principal. La salle à manger est de son côté pénétrée de rayons apaisants à toute heure du jour et de la nuit, le soleil et la lune se chargeant de tisser des rébus d’ombres chinoises divers et variés aux quatre coins de l’habitat. Par temps couvert, deux magnifiques lustres de cristal emplissent la pièce d’un doux éclat. Une petite salle spécialement prévue à cet effet (8 places, les fauteuils vibrent au rythme de l’action!) fait office de salle de cinéma. Une piscine à débordement à base d’eau de pluie trône sur le parvis principal de la terrasse et donne véritablement l’impression de ne faire qu’un avec l’océan. Si le besoin d’un bain d’eau salée se fait sentir, il sera bon de noter que la suite est directement connectée à une plage privée en contrebas: entièrement artificielle, elle est agrémentée d’une crique, d’un salon de massage à ciel ouvert et d’un bar privatif. Des possibilités de navigation sont également envisageables à bord du catamaran le Néon Rose (équipage compris) inclus dans le prix de la suite. Du reste, si la perspective d’emprunter les escaliers pour accéder à la plage vous porte peine, il est possible d’accéder directement à la crique intérieure depuis la demeure principale: sensations fortes garanties! Et les enfants adorent.

Retourner à la maison