salle de seminare

La salle de séminaire de La Crique Sauvage ne pourrait mieux porter son nom: localisée en annexe du bâtiment principal, elle est destinée à accueillir des cycles de réunion sur plusieurs jours dans une atmosphère paisible, chaleureuse et profondément inspirante: encadrée de bassins à débordement dont les eaux coulent le long des vitres, elle permet une isolation parfaite du reste du monde en exacerbant le sentiment de se trouver au sein d’un cocon propice à la créativité et aux confidences. Une grande estrade faite de verres translucides et abritant un spectaculaire aquarium aux couleurs ébouriffantes permet au maître de séminaire de capter l’attention sans trop de difficulté. L’amplitude sonore de la salle, parfaitement hermétique aux bruits extérieurs, permet en outre de dispenser ses mots avec une amplitude semblable à celle d’un opéra. Les pupitres bleus et blancs se trouvent alimentés par des installations photovoltaïques situées sur le toit du bâtiment et comportent tout l’équipement dont peuvent rêver les séminaristes de tout bord: plugs USB, prises de branchement électriques,… Les supports gisant au pied des pupitres peuvent êtres découverts pour profiter d’un bain de pieds bouillonnant à base d’algues tout en suivant le fil du séminaire; gare tout de même, certains ont tellement apprécié l’expérience qu’ils se sont endormis au beau milieu de la session…

La scène principale et son arrière-plan pivotent pour laisser place à une toile de cinéma servant à projeter du contenu multimédia. Des fontaines de cidre sont en outre présentes aux quatres coins de la salle pour ceux qui désireraient se désaltérer « à la bretonne ». L’intensité des flots coulant le long des vitraux peut être réglée pour maximiser la confidentialité de la réunion. Les signaux téléphoniques ne sont pas disponibles dans la salle dans l’optique de préserver l’équilibre et la paix des lieux. Les arrivées d’air, 100% naturelles, sont issues du brassage de la bise extérieure et peuvent être distillées selon une intensité préréglée. En hiver, des cheminées aménagés dans le sol emplissent l’atmosphère de chaleur et confèrent une sensation cozy d’une rare intensité, l’orange des flammes venant se refléter sur le bleu océan de l’aquarium de telle manière que ce dernier semble brûler de mille lanternes volantes parmi lesquelles nagent des poissons aux couleurs de paradis.

Les séminaristes se voient gratifiés de repas destinés à décupler leur énergie et à détoxifier leur esprit pour leur permettre de mieux faire face aux multiples journées de séminaire: oubliées donc les crêpes et le pain au raisin; au menu: assiettes de fruits frais, blancs d’oeufs en omelette saupoudré de noix de coco, curry vert aux légumes façon thaï, riz brun, tomates provençales et dressing breton. En termes de boissons, n’hésitez pas à goûter aux mixtures à base de concombre, de gingembre, de citron, de carottes et de pommes imaginées par les chefs de file du mouvement ​détox’:​ beaucoup de sceptiques au début mais, après avoir trempé ses lèvres dans l’une de ces étranges mixtures, le scepticisme a tôt fait de laisser place à la pâmoison. Pour la digestion, prenez le temps de marcher jusqu’à la pointe du Conguel et demandez la permission d’explorer la crique secrète: si personne ne réside dans la suite Premium à ce moment là, les tenants se feront une joie de vous donner les clés de cette utopie bretonne qu’il est nécessaire de voir ses propres yeux pour commencer à croire en son existence. Des bicyclettes sont mises à disposition des séminaristes depuis la gare afin de faire route vers l’hôtel dans le calme, la quiétude et la contemplation tout en profitant des points d’intérêt sur le chemin. Nul besoin de guide: nos cycles sont équipés de GPS Garmin qui emmènent les coureurs du Tour de France aux quatre coins de notre beau pays chaque été; dès lors, faites confiance à la

technologie et tracez votre chemin, tantôt en suivant le GPS, tantôt en chassant les embruns: vous ne serez pas déçu.

Pour ceux qui désireraient passer la nuit sur Quiberon, il est important de noter que l’hôtel n’est malheureusement pas en mesure de proposer la nuitée à tous du fait de son nombre de chambres limitées. Cependant, devant la recrudescence des demandes combinées location de salle/nuitées à l’hôtel, les propriétaires ont eu l’idée de créer un partenariat au niveau local avec diverses chambres d’hôtes de la proche région afin de garantir à leurs invités une expérience respectant les valeurs fondamentales qu’ils appliquent chaque jour aux Écumes Oubliées: authenticité, charme, convivialité et confort. Les services des chambres mises à disposition à l’occasion de ce partenariat peuvent être consultés sur Internet; les tarifs en demi-pension, dépendant évidemment des logements désirés, oscillent entre 35 et 90 euros la nuitée, des réductions étant envisageables pour des séjours à long terme. Si l’information n’est pas communiquée sur le site pour des raisons évidentes de confidentialité, l’une des chambres d’hôte se situe dans la résidence secondaire du propriétaire (il fait signer à ses invités une clause les obligeant à ne pas révéler son secret), occasion unique de partager avec lui les souvenirs de sa vie de baroudeur dans laquelle jamais il n’oublia les rives de Quiberon.